Origines et causes du TSA

 

Il y a plusieurs hypothèses mises de l’avant quant à l’origine du TSA. Les scientifiques en sont encore à l’étape de la recherche…

 

  • Facteurs génétiques

Bien que l’on reconnaisse aujourd’hui l’importance des facteurs génétiques dans la survenue de l’autisme, la nature des variations génétiques impliquées n’est pas encore connue. Il est actuellement raisonnable de considérer l’autisme comme étant un désordre neurologique d’origine biologique impliquant un grand nombre de facteurs génétiques, dont on ignore cependant à ce jour le mode de transmission. Quelques données démontrent hors de tout doute l’existence d’une composante génétique, soit notamment :

  • Le risque que la fratrie présente un TSA se situant entre 5 % et 10 % (allant même jusqu’à près de 19 % pour certaines formes, selon une étude récente) comparativement à environ 1% dans la population générale;
  • concordance pour les TSA étant de 60 % à 90 % chez les jumeaux homozygotes comparativement à 5 % à 10 % chez les jumeaux dizygotes.

Source: Les troubles du spectre de l'autisme l'évaluation clinique, collège des médecins du Québec et ordre des psychologues du Québec.

 

  • Facteurs environnementaux

Des facteurs environnementaux pourraient contribuer à la variabilité des manifestations des TSA et à la complexité possible des modes de transmission. Toutefois, il n’y a aucune confirmation scientifique soutenant les hypothèses voulant que des facteurs tels que les vaccins, les métaux lourds, l’intolérance au gluten et à la caséine puissent être liés aux TSA.

Source: Les troubles du spectre de l'autisme l'évaluation clinique, collège des médecins du Québec et ordre des psychologues du Québec.